Les fours à chaux et les puits
Les fours à chaux

Ces fours à chaux construits au XVIIIe s. sont les vestiges, en bon état, de ce qui fut une industrie prospère au XIXe s. Le four à chaux ou chaufour est destiné à transformer le calcaire en chaux sous l’action du feu. Mélangée avec du sable de rivière, la chaux servait aux joints de maçonnerie. La chaux servait également à l’amendement des sols siliceux. Mais face à l’utilisation grandissante des engrais chimiques dans l’agriculture et de celle du ciment dans le bâtiment, ces fours ont été abandonnés.
Fours à chaux visibles au lieu-dit «les Monts» à Habloville, au lieu-dit «Cul de Chaudron» à Ste-Croix sur Orne, Bazoches au Houlme, les Rotours.



Les puits

Les matériaux du sous-sol, schistes et granits fournissent les éléments caractéristiques des constructions : des habitations, des murets de pierre et des vieux puits de la région.

Un circuit pédestre de 9 km au départ des Rotours (Circuit n°3 du topo-guide en vente à l’Office de Tourisme) permet de découvrir une douzaine de vieux puits en «ogive». La plupart sont visibles du chemin. Certains moins apparents sont signalés dans le descriptif du circuit.

À voir également : le Puits du Vieux St-Aubert, récemment rénové (sur le tracé du GR36)





Office de Tourisme du Pays de Putanges
1 Grande Rue - Putanges-Pont-Ecrépin - 61210 Putanges-Le-Lac
Tél. +33 (0)2 33 35 86 57 - ot.putanges@orange.fr


Mentions légales