Personnages célèbres
Saint Jean Eudes (1601-1680) - Ri

Initiateur du culte liturgique des cœurs de Jésus et Marie, il est un des grands maîtres de l'école française de spiritualité au XVIIe siècle : on lui doit un ensemble d'ouvrages dont plusieurs continuent à être édités. Le plus connu est « La Vie et le Royaume de Jésus dans les âmes chrétiennes »
Saint Jean Eudes mourut à Caen le 19 août 1680. L'Eglise l'a proclamé saint en 1925. Depuis, le village de Ri, dont l'église est de style roman (XIIe et XIIIe siècles) est un centre de pélerinage.
Saint-Jean Eudes figure en médaillon au fronton de la Mairie avec ses deux frères : François de Mézeray, secrétaire de l'Académie Française et Charles d'Houay, chirurgien et échevin de la ville d'Argentan, auteur de la phrase désormais célébre : "nous sommes trois frères adorateurs de la vérité, l'aîné la prêche, le cadet l'écrit et moi je la défendrai jusqu'à mon denier soupir".



Gaston Lefavrais (1913-1983) - Ménil-Gondouin
Peintre lauréat de grands prix internationaux.
«Fils de la Normandie, cette province qui a donné à la France tant de grands peintres, de Poussin et Géricault à Friesz et Braque, Gaston Lefavrais tient de sa race le sens d'un art vigoureux, ardent, nourri d'une réalité riche et succulente. L'admiration qu'il professe pour Cézanne et pour Corot, l'a orienté vers une étude approfondie des constructions et des valeurs...
...La richesse de sa pâte, la force de sa composition, le lyrisme harmonieux de ses couleurs, attestent une maîtrise et une plénitude de dons remarquables...
... En notre temps d'incertitudes esthétiques, Lefavrais apporte une oeuvre qui compte par son accent de totalité humaine.» (extrait de R. Charmet, critique et historien d’art)


Remy de Gourmont (1858-1915) - Bazoches au Houlme


Il est né au château de la Motte, à Bazoches au Houlme. Auteur d'une œuvre poétique qui s'inscrit pour une part dans le courant symboliste, Rémy de Gourmont est également romancier et dramaturge. Il fut l’un des plus grands écrivains de son époque et aussi «maître des maîtres du soupçon». «Nous connaissons bien mal nos vraies gloires» avait dit de Remy de Gourmont, son ami Guillaume Apollinaire.
Il a signé une série d'essais qui ont apporté une contribution majeure à la réflexion dans le domaine de l'esthétique. On lui doit des poèmes, des romans : Sixtine (1890) Un cœur virginal (1907); des pièces de théâtre et surtout des études et des essais. Esprit d'une remarquable érudition qui le fait ennemi des systèmes, il est notamment l'auteur de L'esthétique de la langue française (1899), La culture des idées (1900), et Le problème du style (1902). Rémy de Gourmont a également laissé une importante correspondance : Lettres à l'amazone (1923).


Jean Vauquelin de la Fresnaye (1536-1606)
La Fresnaye au Sauvage


Né en 1536 au Château de la Fresnaye au Sauvage. Il fût avocat du Roi, puis Lieutenant Général, il fut enfin nommé Président du Bailliage de Caen. Appelé par le maréchal de Matignon, il prit part à la guerre contre les protestants et, après le siège de Domfront fut blessé à Saint-Lô en 1574. Le 13 septembre 1599, il prononce un discours à l’occasion de l’entrée du roi Henri IV à Caen. Le jour suivant le roi se rendit aux Yvetaux.
Puis Jean Vauquelin consacra les dernières années de sa vie à préparer une édition de ses œuvres. Il fut poète, il a laissé cinq livres de satires, dont s’est inspiré Boileau mais aussi des fables, des contes et des épigrammes. Poète disciple de Ronsard et ami de Baïf, il fut un théoricien de la littérature.


Office de Tourisme du Pays de Putanges
1 Grande Rue - Putanges-Pont-Ecrépin - 61210 Putanges-Le-Lac
Tél. +33 (0)2 33 35 86 57 - ot.putanges@orange.fr


Mentions légales